Saturday, April 1, 2017

My seven favorite korean dramas | TAG

Si vous faites partie des mes lecteurs fidèles — qui sont de plus en plus nombreux cela dit en passant — depuis au moins quelques mois, vous avez plus que probablement déjà remarqué mon addiction grandissante et complètement folle pour la pop culture sud-coréenne... Pour être tout à fait honnête, en découvrant par hasard les titres de Bangtan Boys sur le web il y a quelques mois, je ne pensais pas devenir complètement accro à la Corée du Sud, à sa culture et à son mode de vie. Si la korean pop a été le déclencheur de cette nouvelle addiction, ce sont (sans aucun doute) les korean dramas qui ont fait de moi une véritable fan de la culture coréenne moderne...


The first edition


Si les premières séries télévisées de Corée du Sud ont été produites dans les années '60, ce n'est que 30 ans plus tard que les korean dramas tels que nous les connaissons maintenant sont apparus avec toutes les petites caractéristiques qui leur rendent si différents des autres productions mondiales : petit format qui varie de douze à vingt-quatre épisodes, saison unique, genres bien distincts les uns des autres — historique, médical, policier, suspense, fantastique, romantique, etc. —, création de bandes originales interprétées par les acteurs, syndrome du second personnage, sorties télévisées deux soirs par semaine et (depuis un peu plus d'une vingtaine d'années) ajout régulier de stars issues du monde de la korean pop music au casting...

À travers cette première édition de mon article « My seven favorite korean dramas », je partage avec vous les sept k-dramas que j'ai le plus appréciés jusqu'à aujourd'hui — et je vous explique pourquoi ils méritent tous d'être découverts par les (petits ou grands) amateurs de dramas —...


1. W — Two Words. De tous les korean dramas que j'ai eu l'occasion de regardé jusqu'à aujourd'hui, « W — Two Words » est de (très, très) loin celui que j'ai le plus apprécié — j'avoue que c'est en partie parce que Kang Cheol, le personnage principal masculin, est interprété à la perfection par mon acteur coréen favori : Lee Jong Suk... Dans ce drama, l'action se passe entre deux mondes qui ne cessent d'entrer en contact l'un avec l'autre à travers l'histoire et la romance qui se développent entre deux personnages principaux. D'une part, il y a le monde réel dont vient Oh Yeon-Joo — interprétée par l'actrice Han Hyo-Joo — et d'autre part il y a le monde du célèbre webtoon W d'où vient Kang Cheol — qui en est le personnage principal —. Après être tombée une première fois dans l'univers du webtoon créer par son père pour sauver la vie de Kang Cheol, Oh Yeon-Joo se retrouve régulièrement projeter dans le monde de W où elle interfère dans l'existence des personnages et modifie le récit malgré elle...

2. Pinocchio. Ce n'est pas vraiment une surprise pour les fans de korean drama — dont je fais clairement partie depuis quelques mois —, mais « Pinocchio » est une autre superbe histoire à ajouter à la liste des dramas avec Lee Jong Suk. Tout comme pour « W — Two Words », il ne m'a pas fallu longtemps avant de tomber sous le charme de Choi Dal-Po, Choi In-Ha et Seo Beom-Jo, les trois personnages principaux respectivement interprétés par les acteurs Lee Jong Suk, Park Shin-Hye et Kim Young-Kwang... Si ce drama m'a tant plu, ce n'est pas uniquement pour son superbe casting, c'est aussi parce que l'histoire et les personnages évoluent dans le milieu journalistique et met en lumière la corruption dont souffre cette profession sous forme de comédie, de drame et (bien évidemment) de romance... Un triangle amoureux, un syndrome hors du commun — le Syndrome de Pinocchio qui empêche Choi In-Ha de mentir ou de cacher quoi que ce soit —, une relation impossible, une histoire de corruption, une famille détruite, des mensonges, des retrouvailles émouvantes... Dès le premier épisode, tout est prévu pour vous faire tomber sous le charme de « Pinocchio ».

3. Hwarang: The Poet Warrior Youth. Il s'agit de mon tout dernier gros coup de cœur en matière de korean dramas. À l'origine, j'avais commencé à regarder « Hwarang » parce que Kim Tae-Hyung, l'un des membres du groupe Bangtan Boys connu sous le nom de scène V, faisait partie du casting... Mais cela ne m'a pas prit longtemps avant de tomber complètement amoureuse de tous les autres (très beaux) acteurs : Park Seo-Joon, Park Hyung-Sik, Choi Min-Ho, Do Ji-Han et Jo Yoon-Woo. Si « Hwarang » est si spécial, ce n'est pas seulement parce qu'il compte six merveilleux acteurs coréens — dont trois faisant partie de groupes de k-pop : ZE:A, SHINee et Bangtan Boys —, c'est aussi parce qu'il s'agit du seul drama historique présent dans cet article — ndlr : honnêtement, c'est aussi le seul que j'ai eu l'occasion de regarder jusqu'à aujourd'hui —. Cette fois, le récit du drama se développe dans le Royaume de Silla — il y a plusieurs siècles de cela — et compte l'histoire des Hwarang, un groupe de jeunes guerriers tous plus beaux, forts, intelligents et talentueux les uns que les autres spécialement entraînés pour devenir les soldats du jeune Roi Jinheung dont personne ne connait le visage. L'histoire en elle-même, le triangle amoureux qui relient les trois personnages principaux, les jolies bromances, les scènes de combats, les apparitions hilarantes de Kim Tae-Hyung, les romances entre les personnages secondaires... Chaque petite partie de « Hwarang » fait de ce drama l'un des meilleurs que j'ai eu l'occasion de regarder — et tout cela sans même mentionner la superbe bande originale qui l'accompagne —.

4. Oh My Venus. J'ai un lien très particulier avec ce drama parce qu'il s'agit de ma toute première découverte. Lorsque j'ai décidé de commencer « Oh My Venus », je ne pensais pas devenir une drama addict, pourtant c'est bel et bien celui-ci qui m'a rendue accro... À vrai dire, à l'origine, je cherchais simplement profiter des petites apparitions d'Henry Lau — l'une de mes stars de k-pop favorite dont j'espère pouvoir vous parler bientôt (qui est, accessoirement, membre du célèbre boys band Super Junior-M) —. Évidemment, même si j'ai commencé « Oh My Venus » uniquement parce qu'Henry Lau fait partie du superbe casting, cela ne m'a pas empêchée de tomber sous le charme des autres personnages interprétés par des acteurs et actrices (plus ou moins) connus du public — So Ji-Sub et Shin Min-A (les deux acteurs principaux), Jung Gyu-Woon, Yoo In-Young et Sung Hoon —. La seule chose que je puisse dire concernant « Oh My Venus » sans risquer d'en dire trop sur l'histoire, c'est que pour les amoureux de jolies histoires d'amour où se mélangent comédie et drame il s'agit du korean drama idéal.

5. Descendants Of The Sun. De tous les dramas présents dans cette liste, s’il y en a bien un qui met tout le monde d'accord chez les drama addicts, c'est « Descendants Of The Sun ». Il s'agit sans aucun doute de l'un des plus grands — et de l'un des plus réussis korean dramas sorti ces dernières années — et son immense popularité à travers toute l'Asie ne peut que confirmer mes paroles —... Pour résumer le synopsis en quelques mots, l'histoire raconte les (belles/difficiles) romances qui unissent le Capitaine Yoo Shi-jin (Song Jong-Ki) au Docteur Kang Mo-Yeon (Song Hye-Kyo) et le Sergent Seo Dae-Young (Jin Goo) au Lieutenant Yoon Myeong-Ju (Kim Ji-Won) lors d'une opération humanitaire en Ukraine... L'alchimie entre les personnages principaux — tous interprêtés avec beaucoup de talent —, les scènes d'action, le charme des personnages de secondaire, les dialogues, la superbe bande originale, les effets spéciaux, les lieux de tournages et (bien évidemment) l'histoire en elle-même... Rien n'a été laissé au hasard lors de l'écriture et de la production de « Descendants Of The Sun » — ndlr : ce qui n'est pas étonnant lorsque l'on sait que l'un des deux auteurs est Kim Eun-Sook (Secret Garden, The Heirs, Gardian : The Lonely and Great God) — et c'est sans aucun doute ce qui fait de « Descendants Of The Sun » le drama idéal pour les amateurs de jolies histoires romantiques — ou pour ceux qui veulent découvrir l'univers des korean drama —.

6. Weightlifting Fairy Kim Bok Joo. Je pense que vous l'avez déjà compris : je suis tombée amoureuse de Lee Jong Suk il y a quelques mois et, depuis lors, je mets un pont d'honneur à regarder chaque korean drama dans lequel il a fait une (plus ou moins grande) apparition... Si j'ai commencé « Weightlifting Fairy Kim Bok-joo », c'est uniquement parce que je savais que la présence de Lee Jong Suk — pour un petit caméo de quelques minutes — avait été confirmée... Mais si je vous en parle aujourd'hui, c'est parce que je suis très vite tombée sous le charme de ce drama  — que j'ai commencé à regarder en compagnie de Jay, mon inséparable acolyte, lorsque je vivais dans ma chambre d'hôtel à Maastricht — et de chacun de ses personnages — avec tout de même une mention spéciale pour les deux personnages principaux : Kim Bok Joo (Lee Sung-Kyoung) et Jung Joon-Hyung (Nam Joo-Hyuk) —... Pour le résumer en quelques mots, ce teenage drama — inspirée de l'histoire de la médaillée d'or Olympique Jang Mi-Ran — conte les aventures de Kim Bok Joo, une jeune  et talentueuse haltérophile, et de ses amis athlètes lors de leurs études dans une grande école pour sportifs...

7. The Man Living in Our House. Pour la petite anecdote : lorsque j'ai commencé à regarder ce drama en décembre dernier, j'étais dans l'avion qui m'emmenait en Corée du Sud pour la première fois — d'ailleurs, c'est peut-être aussi pour cette raison que je suis tant attaché à cette histoire —... Inspiré par le webtoon du même nom créé par Yoo Hyun-Sook, « The Man Living in Our House » — également appelé « Sweet Stranger and Me » — est un korean drama romantique et familial qui conte l'histoire de Hong Na-Ri (interprétée par Soo Ae), une hôtesse de l'air qui, après le décès de sa mère, découvre que cette dernière avait quelques secrets pour elle... Une fois de plus, c'est le casting qui m'a donné envie de commencer ce drama — ou du moins, un acteur en particulier : Kim Young-Kwang qui faisait partie des personnages principaux de « Pinocchio » et qui interprète le rôle de Go Nan-Gil dans cette autre production coréenne —. Évidemment, ce n'est pas la présence seule de Kim Young-Kwang qui justifie cette septième place dans mon classement de dramas favoris : la relation entre les personnages principaux, les caractères de Hong Na-Ri et Go Nan-Gil, la bande originale — à laquelle Henry Lau, qui était à l'affiche de « Oh My Venus », a participé — et les personnalités adorables des personnages secondaires ont également aidé à faire de ce drama l'un de mes sept préférés.

No comments:

Post a Comment