Wednesday, March 1, 2017

Living with strangers

Il y a très exactement un mois, je publiais mon article « Living in a hotel room » sur Fumeur de souvenir et je partageais avec vous mes impressions sur la vie au quotidien dans une chambre d'hôtel... Comme vous l'avez probablement déjà compris, beaucoup de choses ont changé depuis la sortie de cet article : j'ai quitté ma chambre d'hôtel à Maastricht, j'ai terminé ma formation pour (enfin) commencer à travailler et j'ai emménagé dans un tout nouvel appartement dans le centre-ville de Liège où je partage l'espace de vie avec une maman, sa fille et ses deux chats...


I've been lucky again


Bien que l'idée de la vie en collocation puisse parfois faire peur, je tenais absolument à m'installer dans un appartement avec d'autres personnes... Après avoir vécu pendant un mois toute seule, je ressentais vraiment besoin de vivre avec des colocataires — même si cela impliquait de devoir partager une partie de l'espace avec de parfaits inconnus —.

Une petite recherche sur le web, quelques messages échangés et un premier rendez-vous était fixé avec mes futures colocataires — et ce, à peine vingt-quatre heures après avoir découvert l'annonce sur les réseaux sociaux —. Après une première rencontre où Jay, mon meilleur ami, et moi-même avons fait le tour de l'appartement et discuté quelques minutes avec l'une des deux femmes qui partagent actuellement mon quotidien, ma décision était prise : cet appartement était l'endroit idéal où passer les sept prochains mois...

J'avais raison et j'ai eu beaucoup de chance. Quelques semaines après mon emménagement, le moins que je puisse dire c'est que mes colocataires — et leurs deux petites amies à quatre pattes — ont tout fait pour que cet appartement se transforme rapidement en véritable petit cocon où je me sens libre d'être moi-même...

No comments:

Post a Comment