Saturday, February 11, 2017

The reasons why I was so inactive these lasts days

Pour la toute première fois depuis la création de Fumeur de souvenir, je suis restée inactive et muette pendant (presque) une semaine — en réalité, mon absence n'a duré que cinq jours, mais c'était vraiment très long pour la petite blog addict que je suis ! —. Cinq journées sans (presque) rien partager sur le blog ou sur les réseaux sociaux que j'utilise habituellement quotidiennement — et même plusieurs fois sur une même journée la plupart du temps —... Le moins que je puisse dire, c'est que cette courte période de temps m'a semblé être particulièrement longue et que ne pas vivre mon existence de blogueuse comme j'ai l'habitude de le faire m'a semblé assez étrange... Quoi qu'il en soit : pas d'inquiétude, tout va bien. Je ne cherchais pas à prendre du recul et à faire une pause avec mon blog, je n'étais pas malade et je ne passais pas par une période compliquée. À vrai dire, j'ai tout simplement manqué de temps, d'organisation et de repères...


Running out of time (and fighting against procrastination)


Entre mon déménagement, mon travail à Maastricht, mes allers/retours en transports en commun, le mauvais temps et toutes les petites choses que je dois faire quotidiennement, mes journées sont bien remplies et je suis loin de manquer d'occupation — au contraire, j'ai l'impression d'avoir des tonnes de choses à faire, mais de cruellement manquer de temps —...

Depuis le début de cette semaine, c'est un tout nouveau quotidien — beaucoup plus fourni en occupation et en obligations que les précédents — qui se met en place et qui dérange mes petites habitudes de blogueuse... Évidemment, je sais que c'est une simple question de temps avant que je ne parvienne à retrouver mes repères, me reconstruire une routine et mettre un terme à mon cruel manque d'organisation — après tout, ce n'est pas la première fois que je fais face à un si grand changement —. Je dois apprendre à mieux gérer mon temps, à ne pas me laisser dépasser par mes doutes et mes faiblesses et à arrêter de constamment tourner en rond en pensant à ce que je dois encore faire — parfois, il est préférable de ne pas trop réfléchir et de passer à l'action —.

Je sais que ce genre de bonnes résolutions sont bien plus difficile à remplir qu'on le pense, mais (cette fois) je compte bien m'y tenir et (essayer de) lutter contre la procrastination — ndlr : comme vous pouvez le remarquer, j'essaye d'utiliser de jolis mots pour vous avouer que j'ai la flemme — en mettant tout en oeuvre pour restée positive, motivée et organisée jour après jour.

No comments:

Post a Comment