Wednesday, December 21, 2016

Seven reasons to never give up on your dreams | TAG

Il y a très exactement une semaine à la même heure, je mettais (tristement) fin à mon séjour en Corée du Sud en embarquant dans l'avion qui allait me ramener en Belgiqueet, par la même occasion, à la réalité —...

Sept jours plus tard, je continue à me répéter sans arrêt que ce voyage était un véritable rêve devenu réalité et que tout était bien mieux que je ne l'avais imaginé avant mon départ... La vérité, c'est que je manque de mot pour décrire ce que je ressens lorsque je repense à mon séjour en Corée du sud. Tout ce que je peux dire et affirmer, c'est que tout était bien plus beau, plus déplaisant, plus immense, plus fou, plus intense, plus enrichissant que je ne l'avais espéré en quittant la Belgique. Et aujourd'hui plus que jamais auparavant, je me sens chanceuse de vivre entourée par ma famille et mes amis, parce que je sais que c'est en partie grâce à eux si j'ai réussi à réaliser mon rêve en partant seule vivre mes aventures de l'autre côté du monde. 


Never stop chasing your dream


Je sais que cela peut paraître étrange, mais depuis mon retour de Corée du Sud j'ai la sensation d'avoir trouvé une forme de paix intérieure. Comme si j'étais plus en accord avec celle que je suis devenue, comme si j'avais laissé une partie de ma négativité quelque part près du Palais de Gyeongbokgung et que j'avais comblé cet espace avec plus de calme, de folie et de rêves.

À travers cet article « Seven reaons to never give up on your dreams », je partage avec vous sept bonnes raisons de ne jamais abandonner vos rêves et de continuer à vous battre pour les réaliser — et ce, même si parfois cela vous semble être insurmontable — parce qu'il n'existe rien au monde qui soit plus fou que de parvenir à vivre l'un de ses rêves...


1. Parce que les rêves sont faits pour être réalisés. À quoi bon avoir des rêves si on n'essaye même pas de les atteindre ? Peu importe à quel point le chemin va être long et périlleux, peu importe le nombre d'obstacles auquel on va devoir faire face, on devrait toujours pouvoir se battre pour ses rêves, ses objectifs et ses convictions — que ce soit avec ou sans l'aide de nos proches —.

2. Parce que pour véritablement vivre il faut cesser de se contenter d'exister. Évidemment, c'est avec la petite routine « métro, boulot, dodo » que l'on parvient à payer ses factures, se nourrir, faire du shopping et partir en vacances... Mais quel est l'intérêt de vivre si ce n'est pas pour dépasser ses limites, partir à l'aventure, découvrir le monde et se créer de merveilleux souvenirs ? Quel est l'intérêt de vivre si on ne se parvient pas à se sentir vivant ?

3. Parce qu'il faut savoir sortir de sa zone de confort. Prendre des risques, faire des erreurs, partir à l'aventure, quitter son confort et se confronter au monde extérieur... Aussi effrayant que cela puisse paraitre aux premiers abords, il n'existe pas de meilleure manière pour parvenir à réaliser ses rêves et atteindre ses objectifs — et en plus, c'est un excellent moyen de se découvrir et d'apprendre à mieux se connaitre soi-même —.

4. Parce qu'il reste toujours un peu d'espoir. Personne n'a dit que le chemin serait facile ou qu'il n'y aurait pas de difficulté... Chercher à réaliser son rêve peut parfois s'apparenter à un combat contre le monde — et parfois contre soi-même —, mais il ne faut jamais oublier qu'il reste toujours un peu d'espoir. Parfois il est caché dans les paroles réconfortantes d'un proche, parfois il est enfoui quelque part au fond de soi... Il suffit simplement de savoir où chercher pour le trouver.

5. Parce qu'il ne faut pas vivre en ayant des regrets.

6. Parce que personne ne peut le faire à notre place. Évidemment, lorsqu'il est question de projets personnels, il est difficile de demander à une personne extérieure de faire tout le boulot nécessaire à la concrétisation et à la réalisation de ces rêves/projets — même si un petit coup de main n'est évidemment jamais de refus —. Dans ce genre de situation, la seule personne sur laquelle on peut réellement compter, c'est soi-même.

7. Parce qu'on mérite d'être heureux, tout simplement.




No comments:

Post a Comment