Tuesday, December 13, 2016

My adventure in Korea #8 | The sore throat

Après avoir passé ces sept derniers jours à marcher dans le froid toute la journée, lutter contre le décalage horaire et sauter une bonne douzaine d'heures de sommeil, j'aurais probablement pu éviter de tomber malade en anticipant le problème avant qu'il n'arrive, mais j'étais bien trop occupée à découvrir Séoul pour que l'idée ne me vienne à l'esprit... Du coup, lorsque je me suis réveillée vers six heures du matin plus fatiguée que jamais avec une horrible migraine et un (très) violent mal de gorge, j'ai regretté de ne pas avoir prêté un minimum d'attention aux messages que mon corps m'avait envoyés ces derniers jours pour essayer de me prévenir de l'arrivée des microbes dans mon organisme....


Tiredness, headache, sore throat and fever


C'est donc après un réveil particulièrement douloureux, pénible et difficile que je suis sortie de l'appartement où je loge depuis une semaine avec une seule et unique idée en tête : aller me chercher un café bien chaud pour essayer de faire passer mon vilain mal de gorge... Finalement, c'est au Starbucks Coffee de mon quartier que je me suis arrêtée pour boire l'un de leur immense et délicieux café latté.

Bien décidée à continuer mes aventures et mes découvertes en Corée du Sud jusqu'au bout, j'ai choisi de ne pas laisser ce petit coup de froid m'arrêter et d'utiliser le peu d'énergie qu'il me restait pour monter dans l'un des bus en direction de la station de métro Samsong pour retourner (une fois de plus) dans le quartier de Hongdae puisque je n'avais pas réussi à le voir en journée — où j'ai (encore) fait un peu de shopping... Comme le ciel commençait déjà à s'assombrir et que la température baissait, j'ai repris un métro en direction de la station Jamsil pour me rendre dans l'un des nombreux shopping center de la ville et acheter (à nouveaux) quelques albums de Bangtan Boys, Yesung, Seventeen et Best Absolute Perfect avant de finalement rentrer à l'appartement pour manger, me mettre au chaud et me reposer en espérant aller bien mieux le lendemain.

No comments:

Post a Comment