Thursday, December 8, 2016

My adventure in Korea #3 | The meeting with a CouchSurfer

Après avoir passé une agréable première journée (plus ou moins) reposante et avoir dormi à peine quelques heures — à cause du décalage horaire —, je me sentais fatiguée, mais fin prête à partir à l'aventure dans le centre-ville de Séoul pour découvrir ses rues, son architecture et son atmosphère en compagnie de l'une des nombreuses personnes avec qui j'ai pu correspondre via CouchSurfing avant mon départ pour la Corée du Sud.

A plusieurs reprises lors de nos discutions, je lui avais confié à quel point j'étais curieuse de découvrir Gwanghwamun et le magnifique Palais de Gyeongbokgung — qui sont deux lieux incontournables en matière de tourisme à Séoul — parce que je trouvais leur architecture absolument magnifique — et (pour être honnête) parce que Gwanghwamun a inspiré l'une de mes chansons favorites de Kyuhyun —. Et c'est sans aucun doute (en partie) pour cette simple et bonne raison qu'il a souhaité me faire visiter cette partie de Séoul plutôt qu'une autre.


Walking near Gwanghwamun wearing Hanbok


C'est à peu près vers six heures du matin que ma première journée (complète) en Corée du Sud a commencé avec quelques petits soucis de sommeil dû au décalage horaire — il y à huit heures de différence entre Bruxelles et Séoul —... Après m'être lentement réveillée, habillée et avoir fait quelques courses dans le voisinage pour le  petit-déjeuné, je suis montée dans l'uns des bus qui relient Ilsan au centre de Séoul pour me rendre jusqu'au point de rendez-vous convenu la vieille avec le CouchSurfer que je devais rencontrer... Plus d'une heure de trajet et beaucoup de fatigue plus tard, je suis finalement arrivée à Seoul Station pour rejoindre mon guide personnel de la journée et repartir en direction de la Porte de Gwanghwamun.

Une fois arrivés sur place, mon guide a pris son rôle très à cœur en me répondant à chacune de mes questions et en fournissant toutes les explications qu'il pouvait sur les statues présentes devant l'entrée du Palais de Gyeongbokgung, il m'a emmené visiter le musée dédié au King Sejong, m'a fait écrire mon nom en Hangul  l'alphabet coréen créé par le King Sejong — de manière traditionnelle et m'a fait visiter les rues avoisinants la Place de Gwanghwamun...


Après quelques minutes de marche dans le quartier, nous sommes entrés dans une petite boutique qui proposent aux clients de choisir l'un des Hanbok présent dans le magasin — ndlr : le Hanbok est la tenue traditionnelle coréenne | A l'heure actuelle, il n'est porté que lors de grandes occasions comme lors des mariages — et de se faire habiller, coiffer et maquiller par l'une des vendeuses avant de ressortir de la boutique et se balader dans les environs en portant la tenue et les accessoires choisi un peu plus tôt. Le moins que je puisse dire, c'est que lorsque je suis entrée à l'intérieur de la boutique, je ne savais pas vraiment ce qui m'y attendait. C'est le genre d'expérience que je n'aurais pas pu vivre si je n'avais pas rencontré mon guide via CouchSurfing et/ou si j'avais choisi de visiter Séoul toute seule — parce que je ne savais pas que cela existait et parce que l'idée de me promener en Hanbok ne me serait jamais venue à l'esprit ! —, mais je suis bien forcée d'admettre que j'ai apprécié cette après-midi et que je me suis rapidement laissée prendre au jeu...

Finalement, c'est en étant vêtue d'un joli costume traditionnel que j'ai passé le reste de ma journée en compagnie de mon guide/photographe/ami coréen pour faire plus de trois cents photographies — que je suis dans l'incapacité de partager avec vous puisqu'elles n'ont pas été prise par mes soins — lors de mon shooting... Nous sommes retournés devant la Porte de Gwanghwamun, nous avons visité le magnifique Palais de Gyeongbokgung — dont je suis tombée folle amoureuse dès les premières secondes —, j'ai posé à plusieurs reprises pour des hordes de touristes qui me demandaient la permission de me photographier, nous nous sommes baladés dans les jolies rues du Bukchon Village où les maisons ont gardé leur architecture traditionnelle — et nous nous sommes arrêtés dans un petit restaurant pour manger quelques spécialités coréennes avant de nous dire au revoir sur un quai de métro et de rentrer chacun de notre coter pour nous reposer. Cette fois encore, c'est en compagnie de mon CouchSurfer que j'ai pu déguster un bon repas et boire quelques verres de Sojumais cette fois dans son appartement et devant des émissions musicales coréennes —.

No comments:

Post a Comment