Sunday, December 4, 2016

I can't believe I'm leaving for Korea

Pour la toute première fois depuis le début de mon existence, j'ai réussi à rester (un minimum) discrète sur l'un de mes futurs projets. Ce qui est (plus que probablement) la plus grande aventure que j'ai eu l'occasion de préparer et de planifier jusqu'à aujourd'hui est restée (plus ou moins) sécrète jusqu'à maintenant... Étrange. Moi ? Restée discrète et faire des cachotteries ? C'est un peu difficile à croire... J'efface et je recommence : disons plutôt que j'ai réussi à resté (plus ou moins) muette sur le web  vis-a-vis de ce projet — parce qu'en réalité, ma famille, mes amis et mes collègues ont déjà eu l'occasion de m'entendre répéter des centaines de fois à quel point j'avais envie de partir à la découverte de Séoul, en Corée du Sud —.


I just can't wait to (finally) discover Seoul


Contrairement à ce que l'on pourrait penser, cette idée de voyage à l'autre bout du monde est née il y a seulement quelques mois lorsque j'ai commencé à m'intéresser de plus près à la culture et aux traditions de la Corée du Sud... Si vous êtes déjà passé sur Fumeur de souvenir auparavant, vous connaissez déjà mon amour grandissant pour la musique k-pop — dont j'ai déjà pu vous parler à travers mes articles « Seven asian (boys) bands everyone should know », « Seven reasons to fall in love with the Bangtan Boys » et « My last week playlist »... Ce que vous ignoriez encore jusqu'à aujourd'hui, c'est que cet amour (obsessionnel) pour la musique coréenne m'a donné envie de découvrir le reste de la korean pop culture et faire mes valises pour partir à l'aventure à Séoul, la jolie capitale de Corée du Sud...

Un peu moins de quatre mois après la naissance de ce rêve/projet, j'ai déjà la chance et l'opportunité d'être en mesure de le réaliser. Tout est prêt pour mon départ : j'ai commandé et reçu mon passeport, acheté une nouvelle valise, réservé mes billets d'avion aller/retour, trouver un logement via le site web CouchSurfing, acheté une nouvelle paire de baskets confortables, discutée avec de nombreux habitants de Séoul qui me proposent de passer du temps avec eux durant mon séjour, planifié certaines de mes visites, listé les plats que je veux goûter et les lieux que je veux absolument découvrir, réservé mon ticket de train pour l'aéroport de Zaventem et bouclé ma valise...

À l'heure où j'écris et partage ces lignes, il ne me reste plus qu'une (petite) journée à attendre avant de pouvoir officiellement commencer cette aventure solitaire à l'autre bout du monde... Juste un peu plus de vingt-quatre heures avant de pouvoir embarquer dans le premier avion qui m'emmènera réaliser mon rêve en Corée du Sud.

No comments:

Post a Comment