Sunday, September 4, 2016

Three days in Berlin #1 | The beginning

Avant de me lancer dans la première partie du récit de mes aventures à Berlin, je prends le temps d'écrire quelques lignes sur les raisons de mon absence sur Fumeur de souvenir lors de ces derniers jours... Bien que j'ai l'habitude d'écrire et de partager au jour le jour mes histoires, j'ai (pour cette fois seulement) préféré laisser mon fidèle ordinateur portable à la maison en préparant ma valise pour la capitale allemande. Pas d'ordinateur, peu de temps pour écrire et travailler sur mes articles, le manque de sommeil, une connexion wifi gratuite et peu performante... En bref, j'ai profité de ce city trip de trois jours pour (plus ou moins) me déconnecter du monde virtuel et vivre...

L'une des parties restantes du Mur de Berlin à Mauerpark.

The start of an adventure


C'est après une courte nuit de sommeil que tout a commencé. Réveil difficile à cinq heures du matin, habillage, maquillage, bouclage des bagages... Tout devait être fait en quatrième vitesse pour arriver le plus tôt possible à Zaventem où nous devions monter dans un avion pour nous envoler vers Berlin. Bagages et billets en mains, nous avons travers les couloirs et les halls de l'aéroport de Bruxelles — et pris un petit déjeuné express, très cher et assez décevant à Belgorama — avant de finalement nous placer dans la file d'attende, nous faire contrôler une dernière fois et monter dans notre avion...

Une fois arrivées à l'aéroport de Berlin, nous récupérons nos valises, prenons quelques renseignements et montons dans un métro pour nous rendre dans le centre-ville — et plus particulièrement dans le quartier de Mitte, où était située notre auberge de jeunesse, pour y déposer nos bagages avant de partir découvrir la ville —.

L'une des parties restantes du Mur de Berlin à Mauerpark. 
Après une longue balade dans un quartier résidentiel du nord de Berlin — où nous cherchions un marché que nous n'avons finalement jamais trouvé — et une courte pause dans l'excellent restaurant Burger Vision, nous nous sommes mise à la recherche de lieux plus touristiques et plus populaires à visiter.

Notre première destination : Mauerpark. Un grand parc public situé dans la localité de Prenzlauer Berg où il est possible d'admirer l'une des dernières parties restantes du tristement célèbre Mur de Berlin... Pris d'assaut par les artistes de rue du monde entier, le mur est aujourd'hui entièrement recouvert de graffitis et de tags. Bien loin de sa couleur terne, froide et sévère d'origine, ce qui représentait autrefois la division d'une ville — et par conséquent de son économie, de sa culture et de ses habitants — est aujourd'hui un lieu où la création et la liberté d'expression ne semblent pas avoir de restriction ou de limite.

L'Oberbaumbrücke, le pont qui permettait autrefois de passé de Berlin-Est à Berlin-Ouest.
Après un petit détour par la Alexanderplatzune immense place entourée d'immeubles, de restaurants et de magasins — et une petite pause shopping, nous nous sommes remises en route pour l'Oberbaumbrücke — un pont construit en 1731 qui s'avère être très important dans l'histoire de Berlin puisqu'il s'agit de l'un des rares lieux qui permettait pendant la Guerre Froide de passer du coté Est au coté Ouest (et vis-versa) — et la East Side Gallery — une autre partie du Mur de Berlin recouverte de graffitis —.

La East Side Gallery, une autre partie du Mur de Berlin de plus d'un kilomètre de long.
Peu de temps après notre arrivée à la East Side Gallery, nous sommes tombées nez à nez avec l'un des nombreux agents d'accueil du The Wall Museum — un tout nouveau musée multimédia qui retraçait l'ensemble de l'histoire de la Guerre Froide à travers plusieurs pièces mises en scène pour nous transporter dans l'ambiance froide et sévère qui régnait à l'époque —. Curieuses d'en savoir un peu plus et de découvrir ce musée, nous nous sommes laissées guidées à l'intérieur pour une visite avant de retourner marcher le long de la East Side Gallery et de profiter du coucher de soleil...

La East Side Gallery, une autre partie du Mur de Berlin de plus d'un kilomètre de long.
Entre notre arrivée à Berlin, notre découverte du centre-ville, notre pause shopping, notre visite du musée et nos nombreux aller/retour en transports en commun, la nuit était pratiquement tombée lorsque nous nous sommes décidées a reprendre un métro pour rentrer à l'auberge de jeunesse et nous préparer pour la soirée : petit restaurant italien proche de notre auberge, balade dans les alentours, discutions de filles devant un cocktail et (évidemment) préparation/planning de la seconde journée d'aventures dans le centre de Berlin...

No comments:

Post a Comment