Thursday, September 29, 2016

Open letter from an coffee lover

Si vous faites partie de mes fidèles lecteurs et que suivez régulièrement mes aventures sur Fumeur de souvenir, vous connaissez probablement déjà mon amour — ndlr : aussi communément appeler addiction — pour la caféine... Peu importe l'heure, la saison ou les circonstances, je ne refuse (pratiquement) jamais une bonne tasse de café. 

Bien que je ne sache pas exactement à quel moment je suis devenue complètement accro à la caféine, je sais pourquoi j'aime prendre le temps de m'installer confortablement avec une immense tasse de café noir à la main. Vider mon esprit trop encombré, retrouver ma concentration, prendre un peu de temps pour me relaxer, recharger mes batteries internes complètement vides, par simple plaisir... Je trouve toujours une excellente raison de faire une petite pause café.


#InternationalCoffeeDay


Vingt-neuf septembre deux mille seize : Journée Internationale du Café. J'ai beau avoir mille bonnes excuses de boire du café tous les jours, c'est pour une tout autre raison que je remplis l'une de mes tasses favorites ce matin — et que, par la même occasion, j'écris ces quelques lignes —  : la Journée Internationale du Café.

Puisqu'il est déjà l'heure de me mettre en route pour une nouvelle journée de travail, je remplis mon mug une toute dernière fois, enfile rapidement manteau, chapeau et écharpe et je termine simplement ce court article (parfaitement inutile) par cinq petits mots : bonne journée internationale du café...

No comments:

Post a Comment