Friday, May 27, 2016

#OneWeekLater : Sounds Live Feels Live '16

Dans à peine quelques heures, c'est toute une semaine qui se sera écoulée depuis le passage de Calum, Mikey, Ashton et Luke sur la scène du Sportpaleis d'Anvers pour le Sounds Live Feels Live World Tour '16.

Une semaine, sept jours, cent soixante-huit heures. Suffisamment de temps pour que la sensation de manque se fasse lourdement ressentir, mais pas assez pour que je puisse sortir de l'euphorie et l'hystérie que je ressentais dans les gratins ce soir-là. C'est comme si je n'étais pas encore descendue de mon petit nuage, comme si au moment de sortir j'avais égaré mon cœur quelque part dans cette grande salle sombre. Je repense sans arrêt aux cris et aux applaudissements, aux visages des autres fans, à la chaleur de la foule et aux sourires que j'échangeais avec Jay, mon meilleur ami et colocataire, lorsque l'un des quatre musiciens s'approchait de notre côté du public. Je repense à toutes ces petites choses qui me semblent (encore) proches, mais qui sont pourtant déjà loin...


'Cause I'm still into this feeling


Après avoir passé ces sept dernières journées à étudier chaque détail de chaque photographie et de chaque vidéo prises lors du concert, à échanger des tonnes de messages avec d'autres membres de la #5sosfamily sur les réseaux sociaux et à chantonner les titres de « 5 Seconds Of Summer » et « Sounds Good Feels Good », je me décide à (re)prendre (une fois de plus) la parole pour vous parler (une dernière fois) du concert que j'ai attendu avec tant de folie, d'impatience et de passion...

Dans l'espoir de ne pas me lancer à nouveau dans un grand discours émotif et afin de ne pas me répéter, j'ai choisi de partager avec vous les sept moments du concert qui me tiennent le plus à cœur et que j'espère ne jamais oublier.


My seven favorites moments of Sounds Live Feels Live 


1. Waste The Night. S’il y a bien une chanson ou un moment que je retiens de ce concert, c'est celui-ci. Tout était tellement beau et magique : les paroles du titre lui-même, les petits arrangements apportés à l'instrumentale pour le live, leurs visages concentrés sur le grand écran, l'atmosphère présente dans la salle et — bien au-dessus de tout cela — la magnifique voix de Luke... Ce qui était autrefois un morceau que j'appréciais beaucoup pour son caractère triste et sombre est aujourd'hui l'un de mes titres favoris de Sounds Good Feels Good — et c'est également la vidéo du concert que je regarde le plus —.

2. Le sourire de Michael avant Jet Black Heart. C'est une autre image particulièrement magique gravée dans ma mémoire depuis une semaine. Lorsque Mikey est resté seul sur scène pour joué les premiers accords de Jet Black Heart à la guitare, un lien indéfinissable s'est créée entre le musicien est les (plus ou moins) trois mille personnes présentes dans la salle. Le sourire et le rire de Michael à ce moment-là sont en quelque sorte la parfaite représentation de la complicité que chaque membre de la #5sosfamily partage avec Mikey, Luke, Ashton et Calum lorsqu'ils sont sur scène. Même si ce moment n'a duré que quelques secondes, une minute tout au plus, il représente un instant très fort du passage du Sounds Live Feels Live à Anvers.

3. Beside You. C'est à ce moment bien précis que j'ai compris que toutes mes émotions allaient me submergées et que je ne pouvais plus rien faire pour les contenir. Je peux encore recréer toutes les images de cette partie du concert dans mon esprit et ressentir cette sensation quelque part au fond de moi. Je me revois chanter à tue-tête les couplets et refrains, crier les prénoms de Calum, Ashton, Luke et Michael, me tourner vers Jay, les larmes aux yeux, pour lui sourire — comme si ce sourire pouvait signifier « merci », tout simplement —.

4. Ant-werk, Ant-werk, Ant-werk. Un peu moins dans l'émotivité et beaucoup plus dans la folie : le moment où les garçons ont annoncé qu'il était temps pour eux de composer une petite chanson inédite sur la ville d'Anvers — « Antwerp », en anglais —... C'est sans aucun doute l'un des moments les plus drôles que j'ai eu l'occasion de vivre dans un concert et l'un des plus fous de la soirée du vingt mai. Insolite, fou et complètement absurde, s’il est aussi particulier pour moi, c'est parce qu'il ne peut appartenir qu'au public présent ce soir-là.

5. Permanent Vacation. Tout aussi énergique que le précédent, ce moment est probablement l'un de ceux où j'étais le plus déchaînée... Bien entendu, j'ai chanté, dansé et crié à plein poumon tout au loin de la soirée, mais c'est pendant Permanent Vacation que j'ai le plus hurler en sautant dans tous les sens comme une folle complètement hystérique — ce titre me donne une énergie folle que je ne peux pas contrôler, c'est plus fort que moi —.

6. Castaway. Depuis le premier jour de la sortie de Sounds Good Feels Good, c'est l'un de mes titres favoris. Je l'écoute presque tous les jours, je suis capable de le reconnaître dès les premiers accords et premières secondes, je connais chaque partie de la chanson par cœur et j'ai déjà dû imaginer une dizaine de clips vidéos pour illustrer ce titre... Il n'est donc pas étonnant de le retrouver parmi mes sept meilleurs souvenirs de la soirée. Comme lors de la plupart des balades jouées ce soir-là, j'étais complètement envahie par les émotions que me transmettait la musique et subjuguée par l'énergie et le talent de mes quatre musiciens favoris...

7. Amnesia. Comme pour Castaway, le point/souvenir/titre précédent, Amnesia est l'une de mes pistes favorites depuis la sortie de 5 Seconds Of Summer, le premier album du groupe. C'est la chanson avec laquelle je me réveille le matin, celle que j'écoute lorsque j'ai besoin de me retrouver seule et de me concentrer sur moi-même. Elle signifie beaucoup pour moi, que ce soit pour sa mélodie ou ses paroles... Avoir la chance de pouvoir l'écouter en live sans passer par un écran d'ordinateur ou de télévision, c'est quelque chose que je ne pensais pas possible il y a quelques mois, pourtant j'ai réellement pu le vivre. J'ai pu voir de mes propres yeux une salle noir de monde se remplir de petites taches blanches en mouvement, j'ai pu regarder les visages de Luke et Calum lorsqu'ils chantent ces lignes que je connais déjà trop bien et j'ai pu les fredonner avec eux... C'est un autre souvenir que je ne pourrais jamais effacer de ma mémoire.

No comments:

Post a Comment