Friday, September 11, 2015

Who I am | TAG


The story of my life


Le temps d'un article, j'abandonne mon idée de journal de bord d'aventurière et ma fidèle mélancolie pour les laisser dans l'un des nombreux carnets de textes que je garde toujours près de moi quand je pars à l'aventure avec Jay, mon acolyte et colocataire.

En regardant les photographies prises hier soir sur le balcon de notre nouvel appartement à Liège, j'ai tout simplement eu envie d'écrire autre chose, de faire un article différent, un peu plus personnel en quelque sorte. Cette fois, j'ai envie de me confier et de vous dire quelques mots sur moi...

Si — en règle générale — je suis particulièrement inspirée lorsqu'il est question d'écriture, j'ai toujours beaucoup de mal à mettre des mots sur toutes les petites choses qui font de moi une personne à part entière avec un passé, des peurs et des rêves. À vrai dire, après avoir longuement réfléchi à la question, je pense que le problème vient de mon incapacité à répondre à une question pourtant très simple : « Qui suis-je ? ».

Je pense simplement être perdue quelque part entre celle que j'ai pu être dans le passé et celle que j'aspire être dans le futur. J'aimerais faire partie de ces personnes sures d'elles-mêmes, qui ont pleinement conscience et confiance en leurs capacités, celles qui connaissent leurs limites, leurs points forts, leurs points faibles. Mais la vérité, c'est que dans mon corps de femme, je suis encore une adolescente, effrayée à l'idée de grandir et de voir le monde différemment. Il y a tant de secrets, tant de mystères enfuis au fond de mon esprit, tant de questions restées sans réponses. Il y a tellement d'ombres, tellement d'idées noires.

Je ne sais pas encore qui je suis et peut-être que je ne le saurais jamais. C'est peut-être l'une des nombreuses questions qui restera à jamais sans réponses parce que je ne cesserais jamais de me détruire et de me reconstruire. En attendant, je continue à chercher un sens et une logique aux événements qui bouleversent sans arrêt mon esprit déjà trop encombrer...

Si vous êtes l'un de mes fidèles lecteurs, vous savez probablement plus de choses à mon sujet que vous ne pouvez l'imaginer. Cependant, puisque j'ai choisi de parler de moi à travers cet article « Who I am », je vais conclure avec sept des secrets qui obstruent mes pensées.


Seven random secrets about me, myself and I


1. Mon esprit fonctionne en continu et n'est jamais tranquille. Je suis incapable de faire le vide et de cesser de penser, c'est plus fort que moi.

2. J'ai de longues phases d'insomnie et d'hypersomnie. Alors que certaines nuits, je peux dormir plus de treize heures et me réveiller encore plus fatiguée que la veille, il m'arrive parfois de ne — presque — pas dormir pendant plusieurs jours et d'être plus énergique que jamais.

3. Je pense — probablement beaucoup trop — au passé et je suis constamment concentrée sur l'avenir. 

4. Je suis émotionnellement instable. Je ne sais pas si je peux prétendre être une personne sensible parce que j'ai parfois l'impression d'être fermée à tout sentiment, mais, à contrario, je sais que mes sentiments et mes pensées sont constamment en déséquilibre. 

5. Je n'ai pas peur de la mort, mais j'ai peur de disparaître avant de parvenir à trouver ma place dans le monde.

6. J'ai souffert de troubles alimentaires toute mon adolescence. À la recherche d'une perfection qui n'existe pas et très mal dans ma peau, j'ai sombré dans la boulimie lorsque j'étais adolescente. Si j'ai — plus ou moins — réussi à me stabiliser et à gagner ce combat, il arrive que de vieux démons reviennent.

7. Je refuse bien souvent de l'admettre, mais je suis incapable d'abandonner.















With my BFF Jay from The Melting Pop.

3 comments:

  1. On n'a pas mal de points commun en fait :o:o

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ah oui ? Nous sommes deux âmes attirées par l'obscurité - et par Stephen King -, c'est pour ça ! Quoi qu'il en soit, ça me fait toujours autant plaisir de savoir que tu passes sur mon blog de temps à autre - d'ailleurs, je passe moi-aussi sur le tien depuis que je sais que tu en as un - !

      Delete
  2. "Je ne sais pas encore qui je suis et peut-être que je ne le saurais jamais. C'est peut-être l'une des nombreuses questions qui restera à jamais sans réponses..."

    Quand je lis ta phrase, je ne peux m'empêcher de penser à cette citation de Daniel Pennac qui disait "Ce sont rarement les réponses qui apportent la vérité, mais l'enchaînement des questions.". J'ai passé une bonne partie de mon adolescence à me poser des questions sur moi même, qui sont aujourd'hui encore sans réponses, mais qu'importe, j'ai appris à me connaitre grâce à toutes ces interrogations que j'avais sur moi même, et quand je te lis, je me retrouve perdu comme j'ai pu l'être à certaines périodes de ma vie et comme je risque de l'être encore à l'avenir.

    Il est bon de ne plus se poser de questions parfois, de vivre et ne plus y penser, c'est difficile et ça peut sembler impossible, mais quand tu arrives à enfin te laisser vivre tout va te sembler plus facile.

    Après, je t'avoue que le doute revient souvent, et quand je retombe dans ces phases ou je me questionne, je me déteste et je repense à ce que je peux être naif quand je cherche à profiter de la vie sans chercher de réponses, mais je m'y suis fait.

    Bref tout ça pour te dire, tu n'es pas seule, et de mon point de vue tu es particulièrement captivante ;-)

    ReplyDelete