Tuesday, July 7, 2015

One week travelling in Belgium #2 | Photo Diary


Charleroi, Ostend and Brussels


Après avoir passé notre première journée de la semaine à nous balader dans le centre-ville de Bruges, nous avons repris ce matin la route pour une autre destination belge particulièrement convoitée par les touristes et les amateurs de bain de soleil : Ostende.

Après un peu plus de deux longues heures de train complétées par une correspondance à la gare de Bruxelles-Midi et un délicieux smoothie a la banane préparer par les soins de Jay, mon inséparable partenaire d'aventures, nous sommes finalement arrivés à Ostende — sous un ciel tristement gris —, à quelques mètres à peine des premières plages et des quartiers commerçants. Si la météo nous avait promis une journée chaude et ensoleillée il y a quelques jours lors de la programmation de notre « Road trip week in Belgium », il n'en était rien une fois arrivé sur place. Vent violent et froid, ciel nuageux et températures peu élevées avaient remplacé le beau ciel bleu et les trente degrés prévus initialement. Envolées les idées de bronzages, de coups de soleil et de batailles d'eau sur la plage... Pour ce deuxième jour et cette deuxième ville, il nous fallait un plan de secours et de nouvelles occupations, plus adaptées à la météo locale.

Bien que nous avions chargé nos sacs respectifs avec l'essentiel de voyages pour passer une journée à la plage — a l'exception des incontournables cerfs-volants, matelas pneumatiques, pelles, seaux et râteaux bien trop encombrants pour un aller/retour en train, bus et métro —, c'est finalement avec une activité purement citadine que nous avons commencer notre journée : le shopping — mais une fois de plus, avec modération —. Après une courte balade dans le centre-ville en faisant le tour de nos enseignes favorites, nous nous sommes dirigés vers celle que nous étions venus voir à l'origine pour remplir nos poumons noirs d'air frais et d'iode. Face à la violence du vent et à la fraîcheur de l'air, notre balade sur la plage s'est rapidement vue écourtée transformant ainsi notre envie de crème glacée en un besoin irrésistible de café et de gaufre bien chaude.





Quelques heures à peine après notre arrivée, nous avons donc repris la route — sans même prendre le temps de passer par la case photomaton — pour terminer notre deuxième journée dans une autre ville de Belgique où le soleil et la caféine nous attendaient. C'est à la gare de Bruxelles Centrale que nous avons décidé de nous arrêter pour profiter de l'un des sièges en cuir confortable du Starbucks Coffee présent dans le hall supérieur de la station bruxelloise. Un frappucino caramel et un café moka plus tard, nous sommes repartis à l'aventure dans les rues de la capitale pour profiter du soleil, de l'architecture, de l'ambiance et, sans surprise, des magasins du centre-ville — toujours avec modération, bien entendu —...

Après quelques clichés et d'autres petits achats, nous sommes montés pour la dernière fois de la journée dans un train vers Charleroi Sud pour retrouver notre beau Pays Noir, son atmosphère industrielle et tous ses paysages familiers.



No comments:

Post a Comment