Tuesday, July 28, 2015

My last hair transformation and my own bleached hair routine


Garnier, Kursaal Professional and Le Petit Marseillais


Il y a quelques mois, je vous annonçais mon (avant) dernier changement de couleur à travers le premier article beauty du blog. Après plusieurs mois de colorations noires répétées pour tenter de garder mon côté sombre soyeux et brillant, j'ai finalement succombé à la tentation — sur un coup de tête, comme toujours — en me lançant dans la réalisation d'un ombré hair fait maison... À la recherche de changement, de nouveauté et — pour être tout à fait honnête — d'entretien moins un peu moins régulier, j'ai passé les portes en verre de mon magasin de coiffure habituel pour profiter des conseils et des avertissements d'une professionnelle.


Kursaal


Si les produits que j'utilise pour mes colorations ne sont pas toujours issus de marques destinées aux professionnels de la coiffure, je suis beaucoup plus exigeante et sélective lorsqu'il est question de décoloration. Après avoir fait le tour des différentes marques de produits proposées par le magasin de coiffures que j'ai l'habitude de fréquenter et quelques conseils quant à l'utilisation et la marche à suivre, j'ai finalement opté pour la crème oxydante et la poudre décolorante Extra Blue de Kursaal. Après avoir laissé deux fois le mélange bleu claire agir pendant d'une heure — en prenant soin de soigner mes pointes avec abondance —, ma coloration noire a commencé à disparaître pour dévoiler un ombré hair blond/roux. 

Bien qu'il me reste encore des petites modifications à apporter, je préfère attendre quelques jours pour laisser à mes cheveux le temps de se remettre de leurs émotions — même si je dois admettre qu’ils ne sont pas si abîmés que je le craignais — en les soignant avec des produits adaptés.


Garnier Ultra Doux


D'ores et déjà convaincue par l'efficacité et les bienfaits de la version masque de la marque française, les shampoing et après shampoing à l'huile d'avocat et au beurre de karité de Garnier sont tout simplement parfait pour les cheveux abîmés par les (dé)colorations et l'utilisation répétée des sèches-cheveux et autres lisseurs. Si certains shampoings de la marque transforment les cheveux en véritable sac de nœuds, ce n'est pas le cas de ce dernier qui contribue largement à la revitalisation des cheveux secs et abîmés en les rendant doux, soyeux et souples.


Le Petit Marsellais


C'est un peu par hasard que j'ai découvert ce soin après-shampoing Le Petit Marseillais. À la base, je recherchais un soin industriel au miel pour permettre à mes pointes de continuer à s'éclaircir tout en étant protégées et sans avoir à dilapider mon miel de cuisine. Reconnu pour sa fonction de produit décolorant naturel, il permet d'éclaircir les cheveux d'une ou deux teintes — parfois même trois — tout en renforçant les pointes.

C'est encore par hasard que j'ai découvert cet autre produit Le Petit Marseillais dans l'une des grandes surfaces que je fréquente en faisant mes courses. Après avoir terminé ma dernière bouteille de « Chocomania » de la marque The Body Shop — l'une de mes huiles préférées depuis longtemps —, j'avais envie de changer pour tenter de nouveaux produits. J'ai longtemps hésité à opter pour une huile Le Petit Marseillais, mais je ne regrette absolument pas mon choix. Nourrissante, douce et fortifiante, il ne suffit que de quelques gouttes et quelques minutes pour que le produit donne aux cheveux brillance et souplesse.

1 comment: