Monday, March 16, 2015

Freak show, death and other disorders | Photo Diary


Somewhere between life and death


Dimanche dernier, je profitais de mon temps libre dans le centre de Mons en compagnie de Jay, mon inséparable acolyte, pour visiter en last minute la toute dernière exposition éphémère proposée par la Galerie Koma.

Située au pied du célèbre Beffroi, cette galerie d'art contemporain invite, depuis sa création en 1976, à découvrir des artistes travaillant sur des thèmes liés — de près ou de loin — à la mort et au deuil. Sans pour autant tomber dans le morbide et le macabre, en passant la large porte d'entrée bleu et blanche, le propriétaire du lieu convie les visiteurs à découvrir l'art funéraire avec un esthétisme particulièrement pur et raffiné .

Les longs et larges murs blancs de la galerie étaient donc simplement ornés de cadres de bois dans lesquels étaient exposées les oeuvres de l'illustratrice Lisette Delooz, qui, dans le cadre de cette exposition temporaire, avait choisi de travailler sur les « monstres » du célèbre cirque de curiosités humaines dirigé par Phinéas Barnum au XIXe siècle. Ainsi, femmes à barbe, couples de nains, géants, têtes d'épingle, frères siamois et autres malformations pouvaient être (re)découvertes par les amateurs d'art et de freak show. Julius Koch, le célèbre Géant Constantin, était, quant à lui, la tête d'affiche de cette exposition centrée sur les curiosités humaines, l'homme et sa conception de la normalité...














Photographs taken in the ASBL Galerie Koma in Mons.

No comments:

Post a Comment