Sunday, February 1, 2015

Charlie Hebdo put in a cage for the good of freedom of speech


#JeSuisCharlie | Part. II


Un peu moins d'un mois après l'attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, je reviens prendre la plume, non pas pour revenir sur les événements qui ont plongé Paris et l'Europe tout entière dans le noir, mais pour rendre un dernier hommage aux victimes des persécuteurs de la liberté d'expression. 

Je ne suis pas parisienne, je ne suis même pas encore journaliste. Pourtant, ce qui s'est déroulé dans les bureaux de la rédaction de Charlie Hebdo m'a touchée, secouée et horrifiée. Je n'ai pas envie de revenir sur tous les sentiments qui se bousculaient dans ma tête lorsque, face à mes écrans de télévision et d'ordinateur, j'assistais aux scènes de violence et de soutien qui se déroulaient à plus de 300 kilomètres de mon chez-moi.

Aujourd'hui, alors que la crise semble s'éloigner et les esprits s'apaiser, je repense à ces journalistes, ces policiers et toutes les autres victimes, tous les autres blessés. Après avoir retenu notre souffle, nous pouvons à nouveau respirer. Nous nous sentons à nouveau libre et en sécurité, mais jusque quand ? Quelle sera la prochaine attaque ? Qui seront les prochains à souffrir pour un droit aussi fondamental que celui de la liberté d'expression ?

Parce qu'on ne devrait pas avoir à se poser ses questions et parce qu'un événement comme celui-là ne devrait jamais avoir existé, certaines personnes décident de résister et de se battre en manifestant ouvertement leur soutien à Charlie Hebdo. Alors que je me contente d'un article posté sur mon blog, d'autres, comme le Centre d'Action Laïque de Charleroi s'expriment autrement en créant de toutes pièces une exposition en hommage aux victimes. Pas de strass ou de paillettes, seulement de longs et larges murs blancs tapisser des couvertures polémiques, dérangeantes et pleines d'humour de Charlie Hebdo. Rien de plus que des dessins, parce que, finalement, n'a jamais été question que de ça.












No comments:

Post a Comment